Véronique de Miomandre – Festival du Conte et de la Calligraphie 2018

Posté dans : Festival, Le programme 2018, Les Conteurs 2018
Tags : ,

Véronique de Miomandre

 

Originaire de Belgique, Véronique de Miomandre distille la joie, le mystère et parfois même un peu d’angoisse au fil de nouvelles joyeuses. Véronique passe son temps à faire rêver au gré des aventures de ses personnages. Elle dit ses mots à elle. Le plus souvent sous la forme d’un conte. Le conte, cela fait rêver. Et ce qui fait rêver dans le conte, c’est que l’on ne comprend pas tout. Ce que l’histoire nous dit, cela ne regarde personne. Le conteur doit dire, mais pas trop, pour que les gens puissent imaginer. Pour bien raconter un conte, il faut le visiter comme on visite une vieille maison. Il faut visualiser les lieux, les personnages, l’action. Alors les gens voient aussi. Peut-être pas la même chose, mais cela n’a pas d’importance.

« Du coq à l’âne »

Comptines et histoires de ferme “bio“.
Picoti Picota.
Jamais on n’a vu,
jamais on ne verra…
L’ânon Quidinon
avec des souliers lilas !
Pulchérie la poule
pondre des petits pois !

Picoti Picota lève la queue
et saute en bas !

Change this in Theme Options
Change this in Theme Options